Truite fario, connaitre et apprendre la pêche à la truite !

C’est le début de l’hiver, le matériel va être mis au repos dans quelques jours et le pêcheur va déjà commencer à rêver au combat qu’il livrera contre la truite fario. Une espèce connue sur l’ensemble du territoire et qui sera dans la tête de tous les pêcheurs dès le mois de mars.

La truite fario ou truite commune

la truite fario dans son milieu naturel !

Photo signé Filfish Prods

Nom scientifique : Salmo trutta
Famille : Salmonidés
Poids maximum : 10 kg
Taille maximale : 100 cm
Durée de vie : Environ 12 ans

Un poisson connu de tous et pourtant, c’est une famille assez complexe avec des comportements et mœurs bien à elle. De plus cette famille se divise en trois sous familles :

  • La plus connue, salmo trutta linnaeus : La truite fario
  • Salmo trutta lacustris, c’est la truite de lac !
  • Salmo trutta, la catégorie truite de mer

Jusque-là assez facile de s’y retrouver. Mais il faut ajouter des variantes génétiques sur la sous famille de la truite commune ou truite fario suivant la région de capture.

On distingue la souche atlantique et la souche méditerranéenne, mais également une souche corse endémique à cette région ! On s’arrête là pour la France mais sachez que dans les autres pays, il existe encore d’autres souches.

Sur le plan visuel, difficile de vraiment pouvoir les différencier car la robe arborée ne peut être considérée comme un indice : La différence serait plutôt côté génétique.

Les différentes robes des truites fario dans la nature

Photo signé Filfish Prods

Vous trouverez différentes couleurs de robe suivant la zone d’habitat, le courant, la composition du fond (noir, jaune, vert pâle, grise).

Comportements et mœurs de la truite fario

La truite commune a été le sujet de nombreuses études ce qui nous permet aujourd’hui de mieux connaitre ce poisson qui suscite un grand engouement en France de la part des pêcheurs.

Je compare souvent le comportement de la truite à celui du bar en mer. Même si ce sont des poissons bien différent, évoluant chacun dans un milieu qui leur est propre, on retrouve dans ces deux poissons un comportement de poste bien similaire. En effet, la truite disposera d’un poste de repos, si possible abrité du courant qu’elle pourra partager avec d’autres espèces et congénères. Lorsque la faim se fait sentir la truite migrera vers son poste de chasse, un poste bien gardé ou elle dominera souvent dans un trou ou derrière un rocher, la tête dans le courant !

Les postes ou se cache la truite fario pour la pêche

Photo signé Filfish Prods

Il est possible de la trouver dans de grandes rivières comme dans de tout petits ruisseaux, c’est aussi ce qui fait le charme de la pêche à la truite. Une pêche technique car la truite est sensible aux vibrations et dans certaines régions, elle est très craintive ! Un poisson, complexe qui fait le bonheur des pêcheurs de truite.

Alimentation de la truite

C’est encore un aspect remarquable de ce poisson. La truite est carnassière et se nourrit de tout ! Très bonne nageuse, elle n’hésitera pas à poursuivre vairon, truitelle pour les plus grosses ou poisson fourrage.

Elle s’adapte à la saison et aux changements du milieu naturel (crue) ce qui lui permet de se nourrir également de nombreux insectes et de larves comme les chenilles, les coléoptères, éphéméroptères ou plécoptères d’où le succès, en partie, de la pêche à la mouche sur la truite !

Ce n’est pas tout, après de forte crue, l’eau arrache de nombreux vers de leur milieu et c’est un vrai festin pour les truites, il est donc possible de pratiquer la pêche de la truite au TOC.

La reproduction

Une étape importante pour l’espèce, comme l’ensemble de la famille des salmonidés, la truite va remonter les rivières afin de trouver la zone idéale. C’est donc vers Novembre que leur migration commence pour finir généralement vers janvier, la température de l’eau doit être d’environ 8 degrés (entre 5 et 12). Le poisson recherche une zone bien oxygénée avec un substrat disposant d’une granulométrie assez grosse (gravier si possible).

La pêche à la truite, une pêche technique

Photo signé Filfish Prods

La femelle va pondre entre 1000 et 3000 œufs que le mâle s’empressera de féconder et que la femelle recouvrira pour les protéger. Ensuite il faut attendre entre 35 et 85 jours suivant la température de l’eau ….

Malheureusement, peu de survivant atteindront l’Age adulte, la prédation étant très importante.

La pêche à la truite fario

Vous l’aurez compris, de par le milieu où on la cherche et de par son régime alimentaire plus que varié, la pêche à la truite fario regorge de techniques plus ou moins complexes !

Le milieu : la truite de lac et la truite de rivière évolueront différemment et n’auront pas forcément la même souche d’origine ; l’approche devra donc être différente. De plus les spécimens sauvages demanderont plus de discrétion et surement un matériel ultra léger pour être leurré dans leur environnement.

La technique de pêche à la truite la plus connue est certainement la pêche au leurre qui peut être pratiquée avec de petits poissons nageurs ou alors au leurre souple et enfin avec la célèbre pêche à la cuillère qui continu à prendre du poisson régulièrement.

La pêche à la truite fario est un apprentissage permanent !

Photo signé Filfish Prods

Vous retrouverez également des passionnés de pêche à la mouche, une pêche gracieuse et technique qui donne d’excellents résultats aussi bien sur les truitelles que sur les gros spécimens.

Ensuite viennent des techniques plus anciennes, comme le vairon manié ou la très populaire pêche au TOC qui ne demandent pas un matériel technique et cher et qui donne d’excellents résultats dès l’ouverture.

La pêche à la truite est une des plus populaires dans notre pays, elle peut être pratiquée dans n’importe quelle région et avec de nombreuses techniques de pêche différentes. On en apprend tous les jours sur ce poisson et les différentes techniques. C’est surement la recette de sa popularité aussi bien auprès des jeunes que des anciens !

Truite fario, connaitre et apprendre la pêche à la truite !
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Envie de recevoir les meilleurs conseils et bons plans pêche
directement dans votre boite email ?

Inscrivez vous et recevez nos dernières mises à jours et bons plans !

Merci pour votre inscription

Erreur merci de recommancer