Pêche du brochet au leurre, optimisez vos sorties carnassiers !

Le brochet en général :

Le brochet, le carnassier roi de l’eau douce ! Comme le bar en mer, c’est surement le carnassier le plus recherché et pêché en France. Les pêcheurs de brochet peuvent l’appeler de différentes façons, brochet, bec, brocheton, sifflet ou encore esox. Du côté morphologie, ce poisson est facilement reconnaissable par la forme de sa tête (bec de canard) mais également par sa robe si unique !

La pêche du brochet aux leurres

Le brochet peut atteindre 1,40m pour un poids allant jusqu’à 20kg ; de par ses mensurations il est donc très naturel qu’il soit recherché pour les combats effrénés qu’il procure au bord de l’eau ! C’est un des carnassiers d’eau douce les plus protégés par la législation même si elle est loin d’être d’actualité. La taille légale de capture est de 60cm encore trop juste à mon goût, mais je vous invite à en savoir plus sur poisson à travers un autre article : Le brochet !

Certains pêcheurs ce sont spécialisés dans la recherche du Gros brochet, le poisson record !

 

Les mœurs du brochet, et son comportement :

Pour pêcher le brochet, je pense qu’il est important de connaitre ses habitudes !  Généralement solitaire, il tolère quand même les autres individus de son espèce. Le brochet recherche le plus souvent les eaux calmes, en effet de part sa morphologie, il n’est pas conçu pour l’endurance et de ce fait il reste un poisson opportuniste et feignant !

Du côté nourriture, c’est un carnassier peut difficile pouvant aussi bien se nourrir de grenouille, de poisson blanc, de congénaires, ou encore de poisson mort. Expert de l’embuscade, il sera généralement présent le nez dans le courant derrière une roche, un herbier ou un arbre mort.

pêcher le brochet en eau douce

Suivant la saison et comme tous les carnassiers, il peut se nourrir différemment : par exemple, au printemps pour l’ouverture du carnassier et à l’automne, il ne faut pas hésiter à sortir de gros leurres. Lorsqu’il sort de fraie, il est maigre et recherche de grosses proies ou au contraire va rentrer dans une période hivernale et donc faire des réserves. L’été est une période pouvant être difficile, l’eau est en effervescence, les bancs de petits poissons sont nombreux et le carnassier trouve de la nourriture en abondance.

Quelques astuces météorologiques reconnues !

Les conditions météorologiques du jour de la pêche influencent le comportement du brochet. Par exemple la lune, lors de la nouvelle lune (quelques jours avant et après) l’activité du carnassier est augmentée dû à ses organes très sensibles aux différences de pression (augmentation de l’agressivité) !

Le vent, lui joue un rôle suivant sa direction et son intensité ! Le brochet apprécie peu les vents forts (au-dessus de 20km/h) De même les vents froids comme les vents de nord ralentissent son activité grâce au refroidissement de l’eau et donc de son métabolisme.

La température de l’eau est très importante car elle régule le métabolisme des poissons, le brochet recherche une eau de 12 degrés en moyenne. Au-dessus de 20°, l’oxygène présent dans l’eau est plus rare, le poisson cherche de plus grande profondeur ou l’eau est plus fraiche. En dessous de 5°, le métabolisme ralenti fortement et l’activité est quasi nulle !

D’autres facteurs rentrent en jeu comme la pression atmosphérique, le brochet déteste les variations brutales (il s’y habitue mais il aura besoin de plusieurs jours pour reprendre son activité). La coloration de l’eau, les courants ou encore la luminosité jouent eux aussi sur l’activité de ce carnassier.

 

Trouver le brochet !

Surement la question que tout pêcheur de carnassier se pose ! En dehors des spots qui se transmettent de père en fils ou entre amis, il est quand même possible d’augmenter ses chances avec quelques règles élémentaires.

pêche du brochet en zone encombré

On l’a vu, c’est un pro de l’embuscade, il est donc important de se mettre à sa place. En effet, les spots encombrés reste surement des valeurs sûre, mais plus proche de vous encore un ponton ou un bateau accosté cache souvent des carnassiers à l’affut et souvent camouflés dans l’ombre ! Si vous pêchez le brochet du bord, n’hésitez pas également à sortir des sentiers battus, car les berges facilement accessibles sont souvent sur-pêchées ! Si vous pratiquez la pêche du brochet en barque ou en float tube recherchez les obstacles isolés, les tombants derrière de haut fond ou tout simplement une cuvette sur un fond plat.

 

La pêche du brochet :

Le brochet étant le carnassier d’eau douce surement le plus recherché, de multiples techniques ont vu le jour pour le pêcher efficacement !

–        Le brochet aux vifs

–        Le brochet au leurre souple ou dur

–        Le brochet au mort manié

De plus, chacune de ces techniques renferme différentes variantes.

 

La pêche du brochet aux leurres !

La technique de pêche par excellence, celle où il y répond le plus souvent favorablement ! Pêcher le brochet aux leurres, c’est fantastique, que vous soyez débutant ou expert, que vous pêchiez avec un leurre dur ou un leurre souple shad, en insistant un peu et en appliquant quelques règles efficaces vous devriez croiser la route de Mr Esox !

Le leurre brochet surement le plus utilisé pour ce carnassier reste le poisson nageur, même si vous pouvez facilement sortir votre épingle du jeu avec un leurre shad, la seule difficulté réside dans la résistance de celui-ci ! Les 600 dents du brochet n’hésiteront pas à lacérer votre leurre souple ! Pour simplifier la chose, on utilisera plus facilement un poisson nageur dans les eaux de faible profondeur tandis qu’on choisira un leurre souple en pêche verticale dans les grands lacs, par exemple.

Pour la pêche du brochet aux leurres, toute la technique réside dans le fait de trouver le leurre du jour qui fera déclencher les attaques : en effet suivant les humeurs, il peut arriver que le brochet tape uniquement un type de leurre tout en ignorant les autres. Votre caisse devra donc renfermer un panel de leurres et de coloris différents. Les attaques du brochet sont des attaques réflexes dû à l’énervement trouver la bonne vibration ou le bon effet visuel pour faire la différence ! A la différence de certain carnassier qui auraient le réflexe de fuir, des animations parfois brutales donnant un max de signaux et déchainent très rapidement l’agressivité du brochet.

Dans l’ensemble et étant le carnassier le plus pêché en France, le marché des leurres dans ce secteur est énorme et beaucoup de leurres fonctionnent ! Le choix de votre leurre brochet est important, pour ma part j’ai une petite sélection :

Buster Jerk de Strike Pro : Un poisson leurre qui fait parler de lui depuis maintenant trois ans. Décliné en plusieurs tailles et de nombreuses couleurs, il s’adapte facilement au spot de pêche. Un leurre qui ne passe pas inaperçu, qui fait du bruit et qui joue surtout sur l’énervement et l’attaque réflex ! Les coloris qui on le plus de succès !

le redoutable buster jerk

la pêche du brochet avec le buster jerk

Notre article sur le Buster Jerk ICI !

 

Le Soft 4 Play de Savagear : Après le Buster jerk en leurre dur, j’utilise le Soft 4 Play pour les leurres souple. Une nage attrayante dégageant des ondes moins agressives et pouvant très vite faire la différence lorsque le Buster jerk n’est pas assez discret. Quelques couleurs !

pêche du brochet au soft 4 playsavagear pour pêcher le brochet

Notre article sur le Soft 4 Play ICI !

 

Ma liste pourrait être longue mais les moyens financiers ne suivent pas toujours et il faut faire des choix ! Pour ma part, j’ai mon doublé gagnant du dessus même si il m’arrive d’utiliser d’autres leurres souples comme le leurre shad dexter et d’effectuer de nombreux tests. Mais ce n’est pas tout, pour cette pêche il existe des valeurs sures avec un rapport qualité/prix exemplaire. Je parle du leurre Sandra de Delalande mais également des cuillères qui décuplent l’énervement du carnassier, à avoir dans sa boite absolument ainsi qu’une panoplie de shad !

Grand choix de matériel pour la pêche du brochet ICI !

Pêche du brochet au leurre, optimisez vos sorties carnassiers !
5 (100%) 1 vote

3 Commentaires

  • une chose est sur, la peche du brochet au leurres est un bon compromit mais il ne faut pas oublier la peche de la carpe au pose cette peche est aussi sportive lors d’un combat donc un grand bonjour a tous les pecheurs passiones

Laisser un commentaire