Dossier truite : La truite au poisson nageur !

La pêche de la truite au poisson nageur !

Vous avez tous entendu parler des poissons nageurs ou leurres durs pour la pêche de la truite. Des leurres de très petite taille, entre 2cm et 5cm et d’un poids plume ne peuvent pas être mise en situation sans un matériel adapté. On appelle cette technique  la pêche à l’ultra léger !

Le maniement des petits poissons nageurs restent des valeurs sûres pour la pêche de la truite dans pratiquement toutes les rivières ou lac de France. La diversité des leurres et leur technicité nous permette d’explorer le moindre coin de nos rivières favorites, surface, profondeur, entre deux eaux, zone encombrée ou encore zone de grand courant.

La technique de la pêche de la truite au poisson nageur

 

Le matériel pour la pêche de la truite au poisson nageur

On l’a vu, la pêche de la truite au poisson nageur, nous permet de mettre en œuvre de très petit leurre, généralement d’environ 3gr ! Il est clair que manier à la perfection un tel leurre avec une canne 10/40gr va très vite être difficile. Pour cette pêche on emploiera un matériel dit « UL, Ultra léger »

Une canne donc courte, sensible et légère ! Une longueur généralement inférieur à 2.00m un grammage de 1/5gr ou encore 0.5/7gr. La caractéristique principale pour choisir le moulinet, sera son poids, moins de 150 gr sera bon ! Un nylon ou tresse sera monté sur la bobine qui elle devra être peu profonde, pour le nylon du 12/100 est un bon compromis !

 

L’animation d’un poisson nageur pour la truite ?

Vous devez imaginer la nage de votre leurre au fur et à mesure de l’animation que vous lui procurez ! Dans une zone avec un très faible courant, il est préférable d’utiliser un poisson nageur flottant, et de l’animer lentement avec de petite pause dans des zones stratégiques telle que l’arrière d’un rocher dans le courant.

La dérive en arc de cercle : une technique avec de très bon résultat !  Un lancer perpendiculaire à la berge, le leurre en descendant le courant se remet parallèle a la berge, il n’y pas besoin de récupérer le fil. Procédez, en commençant sur votre bord puis de plus en plus loin tous les 50cm au fur et à mesure que le leurre se rapproche de la parallèle lever la canne, la truite tape souvent en fin de parabole !

Que dire de plus ? Ne vous cantonnez pas toujours à la même animation, vous ne devez pas être monotone et chaque lancer dois être différent du précédent ! Pour la prospection amont ou aval, suivant la force du courant, après chacun a ses adeptes et il faut se faire sa propre idée !!!

Les petits poissons nageurs pour la pêche de la truite !

 

Le choix des poissons nageurs ?

Un choix difficile au vu des centaines de leurre qui existe !!! Bon on peut vite faire du tri : on a besoin de petit poissons nageurs, en moyenne de 5cm voir beaucoup plus petit. Après le choix des couleurs, il faut plutôt se diriger vers des couleurs « Trout » imitation truite ou encore vairons, avec de très bon résultat à la clé.

Il convient également de disposer de trois types de leurres différents dans sa caisse :

–        Les coulants

–        Les suspendings

–        Les flottants

Avec ces trois types de leurres, vous êtes assuré de répondre à toutes les situations! Et pourquoi ne pas utiliser trois petites boites recto/verso en rassemblant vos leurres par types ?!

Je ne vais pas vous faire un listing des meilleurs leurres du moment, je l’ai déjà fait dans un autre article, je vous invite donc à aller le consulter « Pêche de la truite, ouverture 2013 »

 

 

 

Dossier truite : La truite au poisson nageur !
5 (100%) 1 vote

1 Commentaire

Laisser un commentaire