Bientôt la première sortie en bateau !

Après un hiver au sec, puis 2 mois de travaux, le bateau (un kurunig) est bientôt prêt à faire sa première sortie 2012 !

Pour les présentations, le bateau est un Kurunig des chantier Bihoré au Croisic, malheureusement ce petit chantier naval familiale a mit la clé sous la porte il y a peu et c’est bien dommage car ces bateaux, à la forme de coque si particulière, sont réputés pour être d’une robustesse à toutes épreuves, utilisés, à une époque, pour les vedettes SNSM, ils ont ensuite beaucoup été commandés par de nombreux pêcheurs professionnels.

Bateau des chantiers bihoré au croisic, le kurunig

Le bateau pouvais être acheté au chantier avec l’aménagement choisi, ou la coque pouvait être achetée seule, c’est ce que l’on appelle les “finitions amateurs”. Ainsi l’acheteur pouvait faire son pont, ainsi que les coffres et autres aménagements lui même d’où différents intérieurs suivant les bateaux !

Avec sa tenue à la mer exceptionnelle et sa robustesse bien connue, il lui fallait bien un inconvénient : Son poids !!!

Bateau réputé pour tenir la mer !

En effet les Kurunigs ont une épaisseur de coque beaucoup plus grande, de ce fait, le poids, à longueur égale avec d’autres bateaux du même type, est un peu plus élevé.De plus, avec sa forme de coque particulière,ces bateau ont tendance à pousser l’eau et du coup le déjaugeage est assez compliqué.

Lorsque j’ai acheté ce bateau, il était équipé d’un Honda 30cv, 4tps qui malheureusement l’emmenait à 7 nds, autant dire on se fait vite chier. J’ai donc fais la saison 2011 avec ce moteur, et dès l’hiver venu, j’ai vendu le Honda pour acquérir un Yamaha 40cv 4tps.Bien évidemment,j’ai du renforcer le tableau arrière mais également effectuer les modifications que je voulais: fermer les plat- bord,agrandir le banc, et pas mal de petits aménagements. Ensuite la peinture, et le début des essais, qui je dois le dire, ont été peu concluant…

moteur yamaha sur le kurunig

En effet le moteur n’ayant pas tourné pendant longtemps, j’ai un petit problème d’arrivée de carburant mais je pense qu’avec une bonne révision cela ne sera plus qu’un mauvais souvenir. Avec ce petit souci, on a quand même passé les 21nds !!!

De ce fait, la première sortie se fait attendre et je dois patienter pour avoir  l’avis des mécano Yamaha !

Kurunig fin prêt a partir pêcher !

Vivement les sorties à la pêche aux leurres !!!

Bientôt la première sortie en bateau !
5 (100%) 1 vote

4 Commentaires

  • Salut à toi, super bateau, ton Kurunig ! Mais il devait à l’origine être équipé d’un moteur fixe, non ?
    C’est quoi le capot au milieu du pont ?

  • Salut Pat

    Le kurunig à encore bien changé, avec une peinture totale !!! Pour le capot au milieu c’est seulement des rangements et les réservoirs d’essence. Les Kurunig existe en différentes coques celui est bien conçu pour un moteur hors bord, il en existe avec une quille plus grosse pour un moteur intérieur également et en toute taille d e4.60m à plus de 8 mètres

    Je suis entrain de restaurer un autre kurunig en coque planante mais en 6.10 mètres !!!

  • Bonjour, j’ai moi même un kurunig en 6m10 avec un moteur fixe diesel 80cv et mon bateau ne dejauge jamais donc je pousse de l’eau et n’avance pas (max 10 noeuds). Je pense que mon hélice est mal adapté je voudrais savoir vers quel vitesse votre bateau dejauge?

  • Bonjour Julien

    C’est un peux le problème des Kurunig, des coques robuste et épaisse donc lourde, de plus sa forme ne l’aide pas du tout à déjauger. L’article que vous avez lu n’est pas récent car le bateau à encore bien changé !

    Je possède également un deuxième Kurunig en 6.20 mètre mais avec une coque planante et moteur hors bord. Concernant votre bateau, c’est surement une version avec quille et donc encore plus lourde et lente. L’hélice y fait beaucoup mais c’est surtout le trim électrique sur un hors bord qui aide à déjauger. Avec un moteur fixe ce n’est pas possible vous devez donc avoir une information de compte tour savoir si votre moteur prend bien l’ensemble de ses tours (si non, l’hélice n’est pas adapté). De plus le bateau est surement en permanence dans l’eau ? Avec un antifouling ? Cela empêche le glissement de l’eau sous la coque, c’est infime certes.

    Dernière solution l’allègement des aménagements intérieurs, les Kurunig sont de vieux bateau souvent avec des aménagement dites de finition amateur et avec des constructions souvent lourde et plus d’actualité … Enfin l’ajout d’une jupe en vibre de verre à l’arrière est un grand plus pour déjauger rapidement !

    Mon Kurunig en 4.60 mètre avec moteur HB yamaha 40cv 4tps affiche entre 20 et 22nds à pleine puissance. La version 6.20 (encore en rénovation) avec HB 150cv Yamaha 4tps devrait approcher les 35 nds.

    Je préconise de réaliser des coques open sur ses bateaux, beaucoup plus d’actualité et permettant de répondre au besoin actuel (la vitesse).

    Amicalement,

Laisser un commentaire