La pêche et l’influence des astres avec la table solunaire !

Utiliser une table solunaire ?

La pêche est un sport, un loisir ainsi q’un état d’esprit mais la pêche c’est technique, il faut comprendre le poisson, son environnement et connaitre le matériel que l’on utilise. La météo est un facteur essentiel à la pêche et à sa productivité, d’ailleurs je vous avais parlé des effets du vent dans un précédent article ! Aujourd’hui, je m’attaque à un facteur décisif mais peu connu de nombreux pêcheurs, surtout les plus jeunes.

la lune et la pêche

La lune agit sur la terre et ce qui s’y trouve, elle crée le phénomène des marées mettant en mouvement d’énorme volume d’eau et donc une modification de l’activité des marées, on a longtemps pensé que ce brassage régissait la vie des poissons. Dans les années 1930 un américain nommé John Alden Knight a soigneusement étudié les différentes forces extérieures qui pourraient agir sur le comportement des poissons. Il en déduit que la force modifiant le plus le comportement de nos camarades de jeu n’était pas les marées mais plutôt les astres (soleil et lune). Et donc que nos poissons d’eau douce était autant sous leur influence que ceux de mer !

 

Que cela nous apporte-t-il sur notre pêche ?

John Alden Knight a donc mené plusieurs séries de calculs menant à la création, en 1936, de table qu’il nomma les tables solunaires. Des tables prenant en compte les lever et coucher du soleil et de la lune ainsi que les différentes phases lunaires.

Afin de prouver sa théorie et l’ensemble de ses calculs, il utilise sa table solunaire pour ses sorties de pêche ! John Alden Knight par donc à la pêche et le résultat est sans appel : Sur 200 prises, c’est plus de 90% de celle-ci qui tombe sur les périodes calculées par sa table solunaire, une vraie preuve que l’activité de nos poissons est régie par les astres autant en eau douce qu’en mer !

Grâce à ses recherches il permet donc au pêcheur de connaitre à quelle heure de la journée l’activité sera à son maximum, un atout non négligeable pour le pêcheur.

 

Mais alors, quel sont ces périodes ?

On retrouve 4 périodes dans la journée, deux périodes le matin et deux périodes le soir, coïncidant avec les lever et coucher du soleil et de la lune.

Et, toujours en lien avec la lune et le soleil, plus les deux astres sont proches de la terre et plus ils agissent sur le comportement de la flore aquatique. Il en ressort également que lorsque la terre, le soleil et la lune sont alignés, un grand pique d’activité est constaté.

Avec le tableau solunaire, nous avons vu qu’il existe quatre périodes fructueuses par jour, mais le tableau nous indique également une période très propice (la période majeure) qui dure 2h et une période un peu moins propice (la période mineure) durant une 1h. Le tableau est très précis et nous donne les périodes à la minute près.

la pêche avec les tables solunaires

Capture d’écran du site www.mareespeche.com

Pour ma part j’utilise le tableau à partir d’un petit site très explicite et très précis suivant la zone géographique et même la ville la plus proche. Je vous laisse essayer !!!

Table solunaire ICI

Je viens donc de vous expliquer le secret de nombreux compétiteurs américains ! C’est surement un atout non négligeable et vous devriez au moins faire l’expérience par vous-même, et ce, pour toutes les pêches ! Si cet article vous a appris quelques choses, n’hésitez pas à le partager avec vos amis !!!

 

La pêche et l’influence des astres avec la table solunaire !
4 (80%) 2 votes

Laisser un commentaire