Interview : Enzo Minardi et son célèbre FishMe !

Bonjour, Peux-tu te présenter à la communauté Pêche Partage ?

“Je m’appelle FISH ME, il y a quelques années de ça, j’étais confortablement installé en tant que photographe à la mode sur la Capitale et j’ai tout arrêté pour notre passion “LA PECHE”… Les gens du showbiz se gaussaient, et moi je me sens aujourd’hui comme un poisson dans l’eau, et je ne regrette rien, même si je gagne 1000 fois moins…”

le webzine fishme, pour en savoir plus sur l'actu de la pêche

Comment t’es venu cette passion pour le monde de la pêche ?

“Comme je le dis plus haut ce n’est pas le monde de la pêche qui me passionne mais NOTRE pêche…Le monde de la pêche c’est nous qui le faisons, les pêcheurs, toi, moi, les marques les fédérations,…. Je pêche depuis l’âge de 5 ans, et mon père m’emmenait avec son pote Maurice souvent au bord de l’eau (j’avais 2 ans)… La pêche m’habite depuis cette époque… et ne me quittera jamais.”

D’où est venue l’idée de FishMe ? Comment as-tu commencé ?

“Fish me m’est venue en 2007, avec un pote qui s’appelle Fréderic SCHMIT, le Créateur du Journal du GOLF, un gratuit qui aujourd’hui est la référence du golf en France, bref… Fish me if you CANNE m’est venu grâce à Spielberg un de mes réalisateurs préférés…petit clin d’œil à son film sorti en 2002 avec di Caprio “Catch me if you can ».
J’ai commencé grâce à FRED, qui m’a financé les premiers mois de l’année 2009, ou j’ai rencontré des gens comme LEGENDRE, avec qui j’ai fait un film qui aujourd’hui est devenu une référence dans les ventes de DVD en France… Ensuite j’ai mis en page le premier numéro avec en couverture Patrick Hernandez, amoureux de la pêche lui aussi. En mai 2012, le premier numéro de Fish me sort finalement et l’aventure commence pour moi…”

déjà plusieurs exemplaires pour le webzine de pêche fishme

FishMe c’est beaucoup de travail, les lecteurs peuvent participer ?

“Oui fishMe c’est énormément de travail !!! J’ai été tout seul pour les 5 premiers numéros !! A appeler les rédacteurs, démarcher les annonceurs, faire la maquette du magazine, les retouches photo, monter les vidéos, …
non les lecteurs ne participent pas directement au magazine, justement le lecteur porte son nom et le garde….Il est là pour rêver, et Fish Me lui apporte du rêve, des paillettes comme certains disent… Chaque mois, on se creuse la tête pour amener quelque chose de nouveau aux gens et sortir la pêche de cette image de “ringarde” qu’elle peut avoir…
Le lecteur participera peut être plus tard, on lui proposera des articles et lui fera son choix…Mais ça s’arrêtera là…
Car l’image, les articles, la mise en page, la vidéo sont des métiers, sont des activités artistiques qu’on doit dominer… Maintenant je ne condamne pas les gens qui font autrement…
Aujourd’hui tout le monde peut faire une photo et la recommencer 1000 fois pour obtenir “UNE” bonne image…
Généralement quand je vois quelqu’un pour la première et que je lui fais un portrait … La première est souvent la bonne, même si j’en fait 10, 30, 100…”

fishme tout sur la pêche au leurre

 

Dans l’avenir, un futur projet ? Une exclue à nous dévoiler ?

“Le passé m’a appris à fermer ma …boite à idées …une exclue…allez voir le Site Fishme.fr, Il y’a une canne faite par Seabass Rods Fishing à gagner d’une valeur de 600 €….”

Interview : Enzo Minardi et son célèbre FishMe !
Un petit vote

Laisser un commentaire