La pêche au leurre en Rockfishing

Qu’est-ce que le Rockfishing ?

Comme de nombreuses techniques de pêche au leurre, le rockfishing nous vient tout droit du pays du soleil levant, le Japon ! Une technique de pêche qui peut se pratiquer quasiment partout et qui a souvent un rendement impressionnant.

Le rockfishing se rapproche de la pêche à la verticale, le leurre doit donc évoluer au maximum près du fond. L’animation est souvent sommaire et le matériel axé ultra léger afin d’animer des micros leurres souple !

La pêche au leurre en rockfishing

Photo issu du site http://rockfishing-france.blogspot.fr

Je vais donc essayer de passer en revue la technique du rockfishing. J’aborderai une partie environnement (où pratiquer et comment), une partie matériel (canne, moulinet, leurre) et enfin quelques conseils et avertissements.

 

La pêche en rockfishing

Vous pouvez pratiquer cette technique dans quasiment tous les endroits : dans un port, sur une digue ou encore le long de côte rocheuse ! La diversité des prises est impressionnante, de la célèbre vieille en passant par le bar, la dorade, le sar, la girelle et les friands du rockfishing, le gobie et la blennie.

Vous pouvez pratiquer cette technique à n’importe quel moment de l’année car vous rechercherez le poisson dans ses caches favorites où il passe son temps à se nourrir ! Les captures peuvent être nombreuses si vous exploitez le moindre trou ou la moindre faille. Le rockfishing ne laisse jamais indifférent, le pêcheur doit en permanence bouger afin d’exploiter la zone de pêche au maximum. Une pêche remplie de surprise !!!

Bien entendu la pêche en rockfishing se pratique en mer. Elle s’adresse aussi bien au pêcheur confirmé qu’au pêcheur débutant voulant pratiquer une technique simple à mettre en œuvre !

 

Le matériel pour pratiquer !

Les poissons pêchés en rockfishing restent généralement de taille modeste et donc les leurres utilisés le sont aussi. Afin de pratiquer cette technique efficacement, vous devrez vous munir d’un matériel adapté aux pêches finesses et légères, on parle souvent de  « pêche à l’ultra léger » !

Le but est de sentir au maximum le leurre et son évolution près du fond afin de l’animer dans les meilleures conditions possibles ; les sensations lors du combat en seront décuplées !

Le rockfishing avec la marque de pêche reins !

Une canne pour le rockfishing : Comme on l’a vu plus haut, cette technique utilise du matériel léger et sensible. La canne devra avoir des grammages entre 1 et 10gr et sa longueur sera souvent comprise entre 2m et 2m30.

Le marché des cannes au leurre est grand et vous trouverez facilement la canne adaptée parmi des gammes finesses ou encore, depuis quelques années, les gammes rockfishing avec des cannes conçues spécialement pour cette discipline. Tous les prix sont disponibles, il y en a pour tous les portes-feuille, à vous de les prendre en main et de trouver la canne qui vous conviendra !

Le moulinet : Le moulinet sera fonction de la canne choisie, il doit équilibrer votre ensemble pour une efficacité maximum et une fatigue réduite ! La taille 1000 est la plus adaptée au rockfishing et ne sera que très rarement mise en difficulté. Lors de votre achat, recherchez le modèle le plus léger possible tout en restant dans votre budget !!!

Le Shimano stradic voir stradic ci4 reste pour moi un des meilleurs rapports qualité/prix ;).

Le nylon et bas de ligne : Pour la pêche au leurre, je privilégie souvent la tresse ! Pour le rockfishing pas besoin d’une tresse haute résistance, les captures sont généralement de taille modeste. Pour le bas de ligne, étant donné que vous allez mettre en œuvre de petit leurre, il vous faut un bas de ligne qui ne les bride pas. Le nylon de 20/100 est souvent utilisé mais d’autres pêcheurs préfèreront le fluoro, à vous de faire vos tests.

Les leurres : Surement la partie qui vous intéressent le plus ! Le choix d’un leurre est souvent la partie la plus compliquée dans la pêche au leurre et la technique du rockfishing ne déroge pas à la règle.

 

Je vais donc essayer de vous présenter une petite sélection non exhaustive de leurres souples qui ont déjà fait leurs preuves !

Ecogear Grass minnow :

La pêche au rockfishing avec le grass minnow

Pour moi l’un des plus performants et le meilleur rapport qualité/prix du marché ! Un leurre passe partout disponible en plusieurs petites tailles et en de nombreux coloris. La taille 4,4 cm est idéale et la gamme est disponible en 36 coloris, un leurre capable de séduire tous les poissons en rockfishing et à moins d’un euro le leurre !!!

 

Reins Rockvibe :

Le reins rockvibe, idéal pour la technique du rockfishing

Le bestseller de la marque Reins, ce leurre souple est souvent le favori des rockfisheurs ! Dans sa taille 5 cm et ses nombreux coloris, il s’adapte parfaitement à cette technique de pêche en l’animant près du fond. Pouvant être monté aussi bien en texan qu’en montage drop shot, il est indispensable dans la caisse.

 

Amazing fishing Meal perch finess :

amazing fishing meal perch finess pour la pêche en drop shot

Leurre souple de 6,5 cm, le meal perch finess se met en mouvement à la moindre sollicitation ! Imaginé et conçu en France, il répond exactement au cahier des charges du rockfishing ! 6,90€ le pack de 9 leurres !!!

 

Le rockfishing est une technique de pêche relativement aisée à mettre en œuvre, elle s’adresse aussi bien au pêcheur débutant qu’au pêcheur confirmé et permet de prendre du poisson en s’amusant ! Que vous pratiquiez en solitaire ou entre amis, la pêche en rockfishing vous réservera souvent de belles surprises. Les habitués de la pêche en mer y consacrent de plus en plus de temps et je conseille au pêcheur d’eau douce se rapprochant de la côte pour les vacances de s’y essayer ;) !

Cependant la prudence doit être de rigueur, la côte rocheuse est souvent difficile d’accès et certaines captures comme les rascasses ou vives présentent des épines venimeuses !

Quelques matériels de pêche pour le rockfishing ICI !

La pêche au leurre en Rockfishing
5 (100%) 1 vote

1 Commentaire

  • Je confirme ! Je ne pratique pas cette pêche, mais, il est clair, que le peu de jolis bars pêchés du bord, se font avec de tels montages, extrêmement fins ! Avis aux amateurs persévérants, car il faut: La bonne canne, le moulinet, et la tresse ! Seule la patience est gratuite dans cette affaire, mais c’est… Une arme !

Laisser un commentaire

Envie de recevoir les meilleurs conseils et bons plans pêche
directement dans votre boite email ?

Inscrivez vous et recevez nos dernières mises à jours et bons plans !

Merci pour votre inscription

Erreur merci de recommancer