Connaitre le sandre, réussir la pêche du sandre !

Le Sandre

le sandre, poisson d'eau douce idéal pourla peche sandre !

Photo signé filfish prods !

 

Nom scientifique : Stizostedion Lucio perça
Famille : Percidés
Poids maximum : 18 kg
Longueur maximale : 1,20 m
Durée de vie : 20 ans

 

Description :

Le sandre est depuis plusieurs dizaines d’année bien installé sur notre pays mais également sur l’Europe. On le reconnaît grâce à son corps fin, supplanté par deux dorsales bien distinctes. La première dorsale comporte 14 rayons épineux tandis que la deuxième comporte jusqu’à 23 rayons mous. Sa gueule est plutôt grande par rapport au corps, contenant de nombreuses dents dont 6 grandes canines. La couleur de son corps, allant du vert en haut en passant par le vert/jaune sur les flancs et arrivant au blanc/argenté sur le ventre, lui donne un camouflage redoutable dans son milieu naturel !

De la même famille que les perches, les percidés dispose d’une très bonne vue en eau trouble et par faible luminosité, lui permettant de chasser régulièrement la nuit. Il s’adapte très rapidement à son milieu aquatique.

 

Régime alimentaire :

Le sandre est un poisson méfiant, n’aimant que très peu la forte luminosité, les grosses journées ensoleillées ne sont pas sa tasse de thé ! Tapi dans l’ombre d’un obstacle, il chasse en bande en deux étapes : Des attaques fulgurantes pour tuer ou blesser le plus de proies puis il revient manger les victimes qu’il récupère sur le fond ! Sa réputation est sanglante : c’est un redoutable chasseur se nourrissant aussi bien de proie morte que de proie vivante.

peche sandre, le sandre un poisson magnifique

Adepte des petites proies, les plus gros spécimens de sandre peuvent rester solitaires sans aucun problème.

 

Reproduction :

La reproduction du sandre s’effectue entre le mois d’avril et le mois de juin, l’eau doit avoisiner les 13 à 14 degrés. Les mâles recherchent de faibles profondeurs avec des fonds plutôt propres, les gravières restent parfaite pour lui, le courant doit être proche de nul. Une fois le lieu trouvé, le mâle fabrique son nid d’environ 50 cm de diamètre. Lorsque le nid est prêt, la femelle vient pondre ses œufs, le sandre mâle les fécondes puis défend férocement son nid pendant 10 à 15 jours. Pendant cette période, le sandre est particulièrement vulnérable, s’attaquant à tous ce qui approche le nid …. Il prendra une couleur noirâtre, généralement appelé sandre charbonnier alors, lorsque vous pêchez un sandre charbonnier par erreur, relâchez-le !!!

Pendant que le sandre mâle protège et s’occupe de la ponte (ventilation), la femelle part reprendre des forces, j’insiste, mais il est impératif de les laisser tranquille.

La croissance du sandre est rapide, de plus il est très à l’aise sur notre territoire et en seulement 6 ans il peut atteindre 4kg. Les prises de 3 à 4 kg sont très fréquentes en France et il n’est pas rare de pêcher des spécimens de plus de 10 kg !

 

Réglementation :

La réglementation ne protège pas à proprement parlé le sandre, il est pour le moment un minimum protégé par la fermeture de la pêche au brochet mais c’est loin d’être une solution viable ! Dans la majorité des cas, la pêche du sandre est donc autorisée en deuxième catégorie, du premier mai au trente et un décembre, pourtant sa reproduction peut se faire jusqu’à juin !!! Vous constatez qu’il y a donc un problème, en espérant que la future refonte de la réglementation règle le problème.

Face ce vide juridique, plusieurs départements on mis en place des arrêtés préfectoraux afin de palier a celui-ci. Dommage que tous ne suivent pas cette démarche !

 

Danger :

le sandre en danger, ne pas pratiquer la peche sandre sur les frayères !

Le sandre est un poisson très prolifique, ce qui permet à l’espèce de proliférer assez rapidement ! Ce n’est pas pour autant qu’il ne faille pas le préserver, rechercher pour le goût de sa chair. Certains pêcheurs n’hésitent pas à fréquenter les frayères, un geste déplorable qui ne devrait pas rester impuni ! La mise en place d’ouvertures décalées par rapport à l’ouverture du brochet donnerait un plus à son développement dans nos eaux.

Connaitre le sandre, réussir la pêche du sandre !
5 (100%) 2 votes