Techniques de pêche

4 manières originales de cultiver vos compétences de pêcheur

peche
Écrit par thibault

La pêche est un domaine qui qui se renouvelle constamment. Avec 3 900 associations locales de pêche, les chiffres montrent que loin de céder du terrain, le loisir se modernise. Les pêcheurs utilisent maintenant des techniques modernes et parfois insolites. Voici 4 moyens de vous entraîner à la pêche grâce aux entraînements croisés !

peche

IMAGE SOURCE: pixabay.com

Les entraînements croisés, c’est quoi ?

Le « cross training » est venu tout droit du milieu sportif américain. Comme l’explique la marque de sport Domyos, le principe est simple : il s’agit d’entraîner des muscles et mouvements peu sollicités dans notre sport favori, afin d’améliorer ses performances et lutter contre les déséquilibres.

Le lien avec la pêche ? Et bien il s’avère que de plus en plus de loisirs se sont mis à adopter ces entraînements croisés. Les professionnels du jeu vidéo augmentent par exemple leurs réflexes en jouant à des jeux de ballon, tandis que des employés de bureau se mettent au sport afin d’entraîner leur mental… La mode est donc à la diversification des compétences ! Alors quels sont les moyens d’améliorer vos compétences de pêcheur pour ramener les plus belles prises ?

1. Misez sur la patience

Quoi de plus apaisant que de surveiller ses lignes en admirant le paysage et les reflets du soleil sur l’eau ? Quelle que soit la technique de pêche que vous avez choisie, vous êtes assurés de passer un bon moment… À condition d’être patient. Lorsqu’on pêche de manière plus compétitive, ou lorsqu’on souhaite remplir un objectif, on peut parfois se laisser dépasser par ses émotions. On s’impatiente, car on souhaite à tout prix attraper notre prise, ou dépasser en taille celle de notre voisin !

C’est pourquoi il est crucial de cultiver la patience. Et pour cela, rien ne vaut la méditation. Loin de tout mysticisme, la méditation permet d’être simplement présent à l’instant, afin de porter son attention entière sur la tâche en cours. En 2018, elle a été pratiquée par 5% de la population française. Pour le pêcheur, cela veut dire être attentif au moindre signe et patiemment évaluer ses chances de réussite. La prochaine fois que vous perdrez patience, pensez-y !

2. Analysez vos chances

Saison de pêche, niveau des écosystèmes et influence de la météo… Les carnets de pêche de nos grands-pères étaient remplis d’une mine d’informations. Vous avez vous-même probablement un historique de vos sorties pêche, qui recense les différents leurres utilisés, les espèces pêchées et d’autres informations capitales.

En 2020, sachez que vous pouvez partager ces données avec d’autres passionnés tout autour du monde. De nombreuses applis existent, comme l’excellent carnet de pêche virtuel Fish Friender. Il vous permet de consulter les données de pêcheurs sur une carte de France, qui recensent leurs prises, la météo, la taille des poissons et toute une multitude de données à rassembler et analyser. Mettez donc vos lunettes d’analystes pour en tirer parti !

3. Ayez des nerfs à toute épreuve

Lorsqu’on pratique la pêche en tant que passion, on sait que les longs moments d’attente sont contrebalancés par les instants où le poisson mord, qui font grimper notre adrénaline. Pour le pêcheur averti, l’enjeu est donc de garder la tête froide en toutes circonstances, afin de ne pas laisser sa prise lui échapper. En particulier sur les sorties de pêche en mer, plus techniques, mais très pratiquées : elles représentent la moitié des activités des 2,5 millions de pêcheurs français.

Comment alors garder son calme en toutes circonstances ? L’écrivain Paul Quinnett compare la pêche au blackjack. Pour lui, il s’agit d’analyser les conditions de jeu (l’habitat du poisson) et la récompense qu’on espère obtenir (le poisson) ainsi que les probabilités de gagner (la qualité de l’eau, la météo, etc.). Tout en gardant la tête froide ! Comme l’explique le service de casino en ligne Betway Casino, le blackjack met les nerfs à rude épreuve, car vous ne disposez que de quelques instants pour prendre une décision. C’est donc un bon exercice pour s’habituer à réagir en situation de stress ! Et si vous préférez les jeux multijoueurs, une bonne partie de Monopoly vous permettra de cultiver vos qualités de stratège… Tout en gardant votre calme si vous tombez sur la rue de la Paix ! De nombreuses autres activités à sensations fortes allient nature et adrénaline : les coffrets « Sensations fortes » de Sport Découverte en sont un bon exemple.

4. Devenez (un peu) geek

Les pêcheurs puristes vous diront qu’on n’a pas besoin de matériel high-tech pour pêcher bien. Cela reste vrai, mais on doit bien avouer que le matériel électronique de pêche dernier cri a maintenant sa place pour les pêcheurs qui souhaitent aller un peu plus loin. Les échosondeurs peuvent cependant être parfois difficiles à prendre en main, surtout pour ceux d’entre nous qui ne sont pas familiers des derniers gadgets électroniques.

Alors pour tirer le meilleur parti des nouveaux outils de pêche, nous vous conseillons de vous initier au matériel de haute technologie. Commencez par porter un outil de tracking GPS ou une montre connectée dernier cri Garmin, afin de vous familiariser avec le positionnement satellite. Une fois familier de cette technologie, vous pourrez lire notre guide sur les sondeurs et échosondeurs afin de faire votre choix en toute connaissance de cause !

Pour résumer tout cela, un bon pêcheur ne l’est pas simplement lorsqu’il a une gaule à la main. Pour progresser, il doit entraîner son mental et utiliser les derniers outils à sa disposition afin de s’assurer de ramener les meilleures prises. Et vous, quelles sont les manières originales avec lesquelles vous vous entraînez ?

Rate this post

À propos de l'auteur

thibault

Je partage sur ce blog ma passion pour la pêche au travers d'article conseil, test, news et astuces

Leave a Comment