Reportage : Pêche de la truite au TOC avec Sylvain Galley

Reportage : Pêche de la truite au TOC avec Sylvain Galley

Notre ami Sylvain Galley c’est gentiment proposé de nous faire profiter de quelques-unes de ses sorties dans le 42 ! Sylvain est un passionné de pêche comme vous et moi, à 24 ans il est vendeur dans un magasin de pêche. Pêcheur très polyvalent, il pratique aussi bien la pêche de la truite que celle de la carpe tout en pratiquant sa pêche favorite, la pêche des carnassiers aux leurres !

Aujourd’hui il nous livre quelques-uns de ses secrets : la technique utilisée sera la pêche de la truite au TOC (Appât naturel).

L apêche de la truite au TOC, avec un vairon !

Le matériel utilisé est simple et reste à la portée de n’importe quel pêcheur ! Pour Sylvain, c’est une canne téléréglable de chez Pezon et Michel, plus précisément la Chantoune Slide 400. Celle-ci est équipée d’un moulinet Daiwa sweepfire de petite taille (1000) lui-même rempli de nylon en 18/100 blanc de marque ASSO.

un petit montage pour la pêche de la truite au TOC

Le montage utilisé est des plus simples également, voici le matériel dont vous aurez besoin :

–        Hameçon n°5 (Pour sylvain, les bleus renversés de chez Mustad !)

–        Olivette longue de 2gr (Coupé au ¾ pour obtenir un leste entre 1 et 1,5gr)

–        Stop flot

–        Fluorocarbone en 16 centièmes

Le matériel necessaire au montage pour la pêche au TOC

L’appât par excellence de Sylvain, c’est sans aucun doute le vairon qui lui permet de sélectionner les plus gros spécimens ! Le vairon est loché à l’envers sur le fil de manière à ce que sa tête vienne se positionner contre l’Hameçon. Un appât de premier choix, présenté de manière séduisante, autant vous dire que les truites sont très vite séduites.

Voici comment est esché le vairon !

La technique du vairon au TOC est exactement la même que celle avec un vers de terre. Sylvain maintien son vairon sous le scion de la canne en tenant le fil dans la main afin de sentir la moindre touche. Le vairon est dandiné de manière saccadé lorsque le poisson est actif et en tirer lente en laissant le vairon gratter le fond lorsque le poisson est plus timide.

Lors de l’attaque, la précipitation n’a pas sa place, ne pas hésiter à laisser quelques seconde afin que la truite puisse engamer un minimum le vairon !

la pêche de la truite au TOC, c'est aussi le no kill !

J’espère que cet article, délivrant quelques conseils, vous donnera envie d’essayer la pêche de la truite au TOC. Sylvain, lui, pêche uniquement en No Kill, comme nous le montre la photo au-dessus, n’hésitez pas à l’imiter, surtout sur nos belles truites !

Le matériel pour la pêche au toc ICI !

 

Un petit vote

1 Commentaire

  • je ne comprend pas bien le montage ? pour être loché, l’hameçon doit etre sur une longueur de fil (apres l’hameçon) suffisement long pour traverser le poisson, non.. sur la 1ere photo l’hameçon est là dès le plomb.. il y a une agraffe pour tenir fil et hameçon (caché sous le plomb olive) ou ceux ci sont-il directement en contact du plomb?? j’espere me faire un peu comprendre, je ne suis pas très clair …??
    dison que je n’arrive pas a raccorder la 1ere phot et celle du vairon loché..
    merci de m »éclairer , si possible, car ton montage a l’air interessant et me permet d’apprendre de nouvelles techniques je suis grand débutant

Laisser un commentaire