Tout connaitre du sondeur ! Partie 2

Interprétation du sondeur !

Tous est prêt ! Sondeur et sonde installés et réglages effectués, il est temps d’apprendre à lire les informations que va vous envoyer graphiquement votre superbe appareil !

Le fond :

Le sondeur, on l’a vu plus haut, vous donne des informations sur les reliefs du fond et sa nature. Un atout non négligeable si l’on connait les habitudes des espèces que l’on recherche ! Vous devez être capable de lire sur votre sondeur si le fond est dur (roche), moyen (sable) ou mou (vase). Pour ce faire, vous devez savoir lire la ligne grise, qui porte un nom différent selon les marques (Gray line, White line, Bottom ID) et qui ne marche pas de la même façon non plus suivant les marques !

La gray line du sondeur !

En effet sur certains modèles l’épaisseur de la ligne grossira autant que le fond sera dur et vice versa sur d’autres modèles ! Vous devez donc lire avec attention votre notice technique.

 

Les échos :

Apprendre à lire son sondeur, c’est apprendre à différencier les échos qui apparaissent sur votre écran et ce n’est souvent pas chose facile !

Pour ma part et comme cité plus haut, je désactive la fonction Fish ID, qui vous met une forme de poisson dès que le sondeur rencontre un écho …. Il est je pense plus facile de débuter sans cette fonction afin d’affuter son œil et de comprendre comment cela se passe en dessous !

Généralement les poissons forment des traits plus ou moins long, proche de l’horizontale ou encore des boules aux contours relativement nets avec une forte densité ! Les traits obliques très longs sont généralement des bulles. Si vos réglages sont bons vous devrez très vite prendre le pli !

Vous devez également distinguer l’écho de votre montage, généralement reconnu grâce à l’animation qu’on lui procure !

 

Reliefs et obstacles :

Ici ça se complique ! En effet le sondeur peu très vite vous mentir ! Le sondeur et l’image qu’il vous donne du fond dépend de la vitesse du bateau : vitesse constante, accélération, pause, mais aussi du sens dans lequel vous passer sur une pente ou un montant ! Vous devez garder cela à l’esprit, car si par exemple vous visionner une pente à dérive constante et que d’un coup vous marquez une pause de plusieurs seconde au même endroit le sondeur vous montrera un fond plat alors que vous êtes toujours sur la pente !

obstacle sur le sondeur

Vous devez aussi prendre en compte la profondeur et l’angle de votre sonde, en effet la sonde ne reçoit pas les mêmes informations ou plutôt la même précision suivant si l’obstacle est en fin de cône ou s’il est complétement à la verticale de celle-ci !

Si vous pêchez souvent en zone très profonde, privilégiez des sondes avec peu d’angles d’ouverture pour avoir un relief et des structures précises

 

Vous l’aurez compris la lecture d’un sondeur est très aléatoire et peut différer d’une personne à l’autre ! Afin d’améliorer sensiblement vos parties de pêche au sondeur, vous devez y passer du temps, prendre le temps d’interpréter ce que vous voyez sur le sondeur, c’est avec le temps que vous arriverez à faire de vrai détection !

Quelques sondeurs ICI !

 

Tout connaitre du sondeur ! Partie 2
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire