Pêche à la mouche, choisir son moulinet pour débuter facilement !

Vous êtes nombreux à vouloir débuter cette technique de pêche ou du moins y apprendre les bases après avoir fait vos armes sur d’autres types de pêche comme la pêche au leurre par exemple. Voici quelques informations pour vous aiguiller dans le choix d’un moulinet.

Le moulinet dans la pêche à la mouche

La pêche à la mouche est une discipline bien spécifique dans le monde de la pêche. Souvent vu comme une technique élitiste compliquée, il n’en est rien si vous prenez le temps d’apprendre les bases.

Moulinet pour la pêche à la mouche

Vous êtes surement habitué à utiliser différents moulinets pour vos techniques de pêche comme l’anglaise, la carpe ou la pêche au leurre. Des moulinets dit spinning et d’autre dit casting mais pour la pêche à la mouche vous allez découvrir un tout autres modèles, un moulinet pour la pêche à la mouche bien spécifique qui pourra être divisé en trois sous catégories :

  • Manuel
  • Semi-automatique
  • Automatique

La différence se fait essentiellement sur la récupération de la soie, avec un système de ressort pour l’automatique qui lorsque l’on actionne une manette récupère la soie ! Le semi-automatique lui aura besoin d’une pression sur cette manette pour récupérer la soie, une fois relâché la soie n’est plus récupérée !

Ces deux derniers types de moulinet pour la pêche à la mouche ont l’inconvénient d’avoir un poids plus important, n’apportant que très peu de confort au pêcheur. De plus la contenance est souvent limitée.

Critères pour choisir un moulinet de pêche à la mouche

Il vous faudra prendre plusieurs critères en compte afin de choisir le moulinet mouche le plus adapté à vos besoins. C’est un peu comme lorsque vous voulez choisir un moulinet spinning ou casting !

  • La contenance
  • Le poids
  • Le frein

Deux autres critères peuvent être pris en compte comme la vitesse de récupération et la taille (diamètre) du moulinet mais ils ont un peu moins d’importance à mon goût.

La contenance

C’est un critère important qu’il ne faut pas négliger car il pourra brider votre type de pêche et vos envies d’explorations (soie flottante, plongeante ou encore Dt ou WF). Tous ces types de soie n’ont pas le même diamètre et donc le même volume ! Les fabricants expriment souvent la capacité de leur moulinet avec un numéro de soie (3, 5, 6, 7 par exemple) : prenez toujours une taille supérieure à votre soie pour ne pas rencontrer de problème à l’avenir.

La pêche à la mouche avec un moulinet spécifique

Le poids

Il existe de nombreux moulinets à mouche avec des poids tous différents. Je ne vous conseille pas de rechercher le moulinet le plus léger mais plutôt le moulinet qui permettra un équilibre parfait de votre canne. De ce fait, il est indispensable de choisir votre canne en premier puis d’aller chez votre détaillant afin d’essayer différents moulinets sur celle-ci. Sachez qu’avec les cannes actuelles, de 9 pieds, un moulinet adapté avoisinera les 120gr.

Le frein

Un critère des plus important, vous commencerez surement à rechercher de petites truites ou des chevesnes mais avec la réussite et les sensations pourquoi ne pas plus tard vous attaquer à la pêche du saumon à la mouche ? Votre frein devra donc être puissant afin de brider au maximum le poisson qui sera souvent dans de fort courant !
Bien sûr, ce frein devra être doux et progressif pour ne pas de casser sur un gros poisson.

Voilà, je pense avoir abordé avec vous les bases essentielles afin de choisir un moulinet pour la pêche à la mouche qui vous accompagnera au fur et à mesure de votre évolution dans cette discipline

Un petit vote

Laisser un commentaire