Comment choisir son Sondeur ou echosondeur

Avec la fin d’année qui approche, le pêcheur pense déjà à son début de saison futur et souvent il est question d’investir dans un sondeur ou tout simplement de renouveler son matériel, ce dernier devenant un peu obsolète. Vous commencez donc à chercher sur le net et vous vous heurtez à la jungle de l’électronique avec des termes barbares. Comment bien faire votre choix pour votre futur sondeur ou échosondeur !

 

Principe de fonctionnement d’un sondeur

Je vais aborder ce point assez rapidement car cela ne vous permet pas vraiment de faire votre choix mais juste de comprendre la mécanique du système !

Un sondeur est constitué de deux parties distinctes :

  • Une sonde, qui transforme un signal électrique en ultrasons. Située sous la surface, elle est à la fois émettrice et réceptrice !
  • Un boitier (le sondeur ou échosondeur), c’est la plus grosse partie, certainement ce qui coûte le plus cher aussi …. Cette partie reçoit les impulsions électriques de la sonde et vous les retransmet en images pour vous faciliter la lecture.

La pêche avec un sondeur ou un combiné

Les ultrasons émis par la sonde vont aller taper le fond mais également les obstacles entre la surface et le fond (poisson, algues, et tous autres obstacles posés sur le fond, arbre ou rocher). Dès que les ondes rencontrent un obstacle, elles rebondissent et repartent en sens inverse. La sonde capte le retour et envoi les informations au sondeur ou échosondeur.

Le boitier va calculer le temps entre l’émission et la réception et va vous montrer ces infos en images !

Voilà une explication rapide et succincte du fonctionnement. Passons maintenant aux différentes caractéristiques qui devraient vous aider à faire votre choix parmi des centaines de sondeurs.

 

Le choix de la marque pour votre sondeur

La marque est une question qui revient souvent et sur ce point chaque pêcheur à son avis ou son coup de cœur ! Il y a trois marques qui sortent du lot pour la technologie des sondeurs ou échosondeurs :

  • Garmin
  • Humminbird
  • Lowrance

Choisisr la marque de son sondeur de pêche

Pour ma part je ne suis pas sponsorisé et j’ai utilisé ces trois marques pendant plusieurs années. Ce que j’en retiens :

  • Garmin a encore un peu de retard face à ces deux concurrents, mais cela devrait se combler en 2015 avec la technologie echo map que la marque vient de dévoiler. A tester !
  • Humminbird : j’ai utilisé un combiné GPS/sondeur pendant quatre ans en mer avec des conditions plutôt difficiles ! Un menu peu intuitif mais une belle capacité de détection et quelques problèmes techniques au fil des années (Système de clips du boitier qui se fatigue, difficultés avec les échelles de profondeur)
  • Lowrance, pour moi un nouveau souffle sur le marché des sondeurs avec l’ajout d’un écran tactile pour la gamme HDS Touch. Une facilité de travail avec son sondeur (échelle, pointage, changement de menu) Un boitier robuste et une belle définition d’écran par contre un système de branchement obsolète et pas rapide !

Vous l’avez compris chaque marque à ses avantages et ses inconvénients et votre choix ne devra pas se porter sur une marque mais plutôt sur la technologie embarquée adaptée à vos besoins !

 

Quelle sonde choisir et pour quel utilisation ?

Un des choix le plus important à faire est certainement le choix de votre sonde !!! C’est en effet le pilier de votre installation. Il existe plusieurs critères pour le choix d’une sonde ou aussi appelée transducteur. La fréquence et l’angle sont deux critères les plus populaires mais il existe aussi la composition de la sonde et sa puissance, qui nous intéressent moins à notre niveau !

Le choix d'une sonde pour un sondeur

La fréquence : Nous retrouvons, à notre niveau, généralement trois fréquences ; 50Khz ; 83Khz et 200Khz mais avec l’arrivée de nouvelle technologie nous accédons également à deux nouvelles fréquences généralement utilisées dans le down scan ; 455Khz et 800Khz.

Pour faire votre choix, il faut savoir :

  • 50 Khz peut vous servir en mer essentiellement pour de grand fond (100m) par contre la précision est moins bonne !
  • 83 Khz c’est la fréquence adaptée à l’eau douce et à la prospection. Petit à moyen fond avec une vision élargie.
  • 200 Khz une précision améliorée mais une profondeur limitée, c’est la fréquence idéale pour de faibles profondeurs ! Cependant la vision est étroite !!!

Pour l’eau douce, une sonde 83/200 Khz sera parfaitement adaptée. Pour la mer, regardez bien vos secteurs de pêche et leur profondeur, la 50/200Khz est souvent plus adaptée.

La puissance : La sonde « normale » que nous utilisons quasi tous fait 600 Watt mais il en existe des 1K Watt, 2K Watt et plus. La puissance permet d’améliorer la portée de la sonde mais également la sensibilité.

L’angle : Ou cône d’ouverture vous indiquera la surface sur laquelle les ondes se propageront dans une puissance optimale ! C’est en quelque sorte la surface visualisée par votre sondeur.

Un cône de 90° en mono-fréquence balayera une surface deux fois supérieure à la profondeur d’eau. Par exemple, par 4 mètres de fond vous visualiserez un cercle de 8 mètres

Un sondeur bi-fréquence comme on le trouve le plus généralement, par exemple 50/200Khz, la petite fréquence aura un cône large (environ 60°) et balayera une surface égale à la profondeur ! La fréquence 200Khz aura, elle un cône beaucoup plus petit (environ 20°) et balayera une surface 1/3 de la profondeur

Prospectez avec la petite fréquence (Grand angle) vous gagnerez du temps, une fois la zone repérée passez sur la haute fréquence (Petit angle) pour plus de précision et moins de parasites !

La composition : Chaque sonde est composée d’éléments piezoceramic, ces éléments permettent la transformation d’un signal électrique en ondes sonores et inversement. Généralement les sondes sont composées d’un seul élément pour les deux fréquences (50/200 ou 83/200) et la sensibilité est bien moins bonne ! Sur les sondes haut de gamme, on retrouve plusieurs éléments piezoceramic pour les petites fréquences, ce qui supprime ou minimise le défaut de ces faibles fréquences en augmentant grandement leur précision !!!

 

Autres détails pour le choix de votre sonde, c’est son système de fixation. TA signifie sonde avec fixation tableau arrière, idéale pour nos moteurs hors-bords. TR correspond à sonde par fixation traversante et demande de percer votre coque, idéale pour les gros bateaux qui auront moins tendance à déjauger.

 

Les autres critères pour choisir votre sondeur ou echosondeur !

En dehors de la marque et de la sonde, il existe d’autres critères qui peuvent faire pencher la balance sur tel ou tel modèle !

L’écran, taille et définition : La taille de l’écran est importante pour visualiser les informations envoyées par votre sonde, c’est une question de confort essentiellement ! La définition est très importante car une sonde haut de gamme avec un écran bas de gamme ne vous comblera pas complétement.

cmment choisisr son sondeur

Le premier chiffre est le nombre de pixel en vertical et donc vous permettra d’afficher plus de détail sur votre écran (plus il est élevé mieux c’est) Le deuxième chiffre est le nombre de pixel à l’horizontal et permet donc de garder vos informations à l’écran pendant plus de temps !

Vous aurez également le choix entre un écran en noir et blanc et un écran couleur. L’écran couleur vous permettra de lire plus facilement les informations données par la sonde, c’est un confort non négligeable.

L’arrivée des écrans tactiles avec, par exemple les Lowrance HDS Touch bouscule également le marché : une fluidité et une facilité d’accès à vos informations, encore un point à prendre ne compte mais le budget devra suivre ….

Multifonction et connectivité : Les sondeurs, et particulièrement les combinés GPS/sondeur peuvent maintenant devenir le centre névralgique de votre bateau. En effet, avec une mise en réseau par le bus NMEA 2000 (le même pour l’ensemble des fabricants), vous pourrez connecter les informations de votre sondeur à votre GPS et pilote automatique, permettant de programmer des alarmes en autres ! Ou à l’inverse, de connecter à votre combiné GPS/Sondeur, vos informations moteur, vos caméras ou votre radar.

 

Le monde de l’électronique à bord de nos bateaux se développe chaque année, à une très grande vitesse et il est de plus en plus difficile de faire son choix. Pour ma part, cette année je serais équipé avec un combiné GPS/Sondeur Lowrance HDS Touch 9 qui me satisfait amplement. Après avoir essayé les trois grandes marques, c’est pour moi celle qui a une longueur d’avance mais qui coûte la plus cher malheureusement …

N’hésitez pas à me poser vos questions, j’essayerai d’y répondre le plus rapidement possible afin de vous aider dans votre choix !

Retrouvez l’ensemble des sondeurs au meilleur prix ICI

 

Comment choisir son Sondeur ou echosondeur
5 (100%) 1 vote

9 Commentaires

  • Salut à tous, oui les trois marques cités se valent sans doute… Une chose est sûre, c’est que comme tout appareil électronique, ça évolue tout le temps très vite et de fait, les prix baissent !
    Pour ma part, j’ai un petit humminbird 597 HDci HD combo qui me donne entière satisfaction, de plus, je puis vous assurer que leur service après vente est au top ! (J’ai eu un petit soucis de fusible lors de l’installation)
    Pour les bretons, l’importateur se trouve à Quimper…
    Bonne saison à tous, Pat

  • Bonjour,

    Merci pour cet article que je découvre aujourd’hui et qui est très clair pour un novice comme moi. Petite question concernant les lacs profonds, quels type de matériel privilégier ? Je pêche au leurre depuis 2 ans et souhaite prospecter le très beau lac qu’est le Léman, sauf que la profondeur est quelle que peu hors norme ici… Que conseilleriez-vous pour débuter ?

    Salutations,
    David

  • Bonjour

    Pour une pêche dans ses grands lacs, je préfère utiliser du matériel de pêche en verticale avec de gros leurre comme le dexter shad ! Si équipé d’un sondeur, essayer de rechercher de belles pentes !

    Amicalement,

  • Bonjour. On parle de KHz. 50 c’est pour la mer et 83 c’est pour l’eau douce, respectivement pour les petits à moyens fonds. Mais pour vous, petits à moyens fonds c’est quoi? 5 mètres ? 50 mètres? Car mois aussi je pêche dans le Léman. Je pense utiliser mon sondeur entre 10 et 100 mètres de fonds. Dès lors, que choisir?
    Merci beaucoup pour votre article.
    Olivier

  • Bonjour, je ne suis pas sûr d’avoir tout compris. Lorsqu’on achète un sondeur, comme le Humminbird 597 cité par Pat, il faut acheter en plus une sonde ? Ou bien l’échosondeur comprend une sonde ?
    Par ailleurs, sur une petite barque genre Bic 245 en polyéthylène, comment se fixe la sonde ? Est-ce qu’il faut percer la coque. Ce n’est pas dangereux ?
    Excusez-moi si mes questions ont l’air stupide. je suis un béotien et je compte m’acheter prochainement une barque pour la pêche.

  • @Olivier bonjour je vais me permettre de vous répondre, en fait si vous regardez les descriptifs, souvent les profondeurs max d’utilisation sont indiquées. Mais une grande majorité de modèles récents correspondront à votre besoin
    @Gilbert pour la sonde, sa présence va dépendre de votre achat. Parfois vous pouvez acheter « l’écran » seul au quel cas vous n’aurez pas la sonde. Sinon vous avez des « packs » dans lesquels la sonde est fournie.
    Pour la sonde vous avez le choix entre TRansversale (TR) là il faudra percer la coque de votre bateau. Ou sonde Tableau Arrière (TA) qui elle se fixe soit à l’arrière de votre bateau soit sur une canne de sonde (pas besoin de percer avec ce système)
    En espérant que ça réponde à vos questions et à celles que d’autres pourraient se poser
    Eric

  • Bonjour,

    J’aimerais équiper mon bateau amorçeur d’un echosondeur (gps ou non je vais me décider) et j’aimerais savoir quel type d’echo je peux choisir ( je voudrait de la qualité) ?
    Est ce que tous les echos sont sans fil ?

    Merci d’avance pour vos réponse.

    Cordialement P-Y

  • bonjour

    je pêche en méditerranée dans des fonds de 10 à 15 m jusqu’à 40 m

    en chasse sur épaves et à la ligne

    j’hésite entre 2 sondeurs :

    le lowrance carbo 9 pouces avec sonde structure scan et le humminbird hélix 10 si gen 2

    pourriez-vous me conseiller

Laisser un commentaire